« Sirènes et centaures, l’évolution d’un mythe » 22 novembre à 17h30 à l’Athénée Municipal

Evolution d’un mythe : Sirènes et centaures…

Projection conférence de Jean-Marie Sicard Durée : 60 mn

Cette conférence a lieu en association avec la société  » Thot – Civilisations sans frontières  » elle aura lieu à l’Athénée Municipal le jeudi 22 novembre à 17h30.

Objet : Cette projection conférence réalisée principalement à partir de photographies de l’auteur se
propose d’interroger des figurations symboliques rencontrées sur ses chemins de Saint Jacques.
Héritées des mythes grecs, des bestiaires grecs et latins revisités au Moyen-âge, les sculptures
romanes continuent de nous interroger sur notre propre humanité et notre spiritualité. Sirènes,
centaures et autres chimères proposent leur ambiguïté mi -humain, mi-animal à la réflexion sur l’ «
animalité » de l’humain et l’ « humanité » de la bête.
Les sirènes qui charmèrent Ulysse évoquent la tentation, le charme, la coquetterie. Les sculpteurs
romans les ont utilisé dans un but d’édification. Deux sortes de sirènes sont représentées.
Directement issues des sirènes antiques, elles sont alors à corps d’oiseau. La représentation a évolué
dès le VII° siècle, majoritairement vers la sirène- poisson avec une ou deux queues.


Le sculpteur roman a aussi récupéré le mythique centaure retenant surtout son aspect négatif. Etre hybride proche du satyre, il est chasseur et est souvent représenté en compagnie de la sirène. Il peut aussi évoquer le signe du Sagittaire du Zodiaque.

Jean-Marie Sicard est retraité de l’Education Nationale au sein de laquelle il a exercé les douze dernières années comme professeur de photographie en BTS après avoir complété sa formation technique à l’Ecole Louis Lumière. Passionné d’art roman, il enrichit depuis plus de quarante ans son corpus photographique, cernant son approche sur des thèmes particuliers recueillis au cours des quelque 5000 kms parcourus sur les voies menant à Compostelle. Il a réalisé un grand nombre de photographies de l’ouvrage « Les Chemins de Compostelle en Charente » publié par les Editions Sud-Ouest en 2010.

Un chapitre du livre « France de l’amour et des tentations » Belles ballades Editions lui est consacré.

Il a présenté la projection conférence : « Erotisme dans la sculpture romane du XII siècle » qui va bientôt faire l’objet d’une édition.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire