Assemblée Générale du 22 mars 2018

Compte rendu de l’Assemblée générale ordinaire

de la Société d’Ecologie humaine et d’Anthropologie

22 mars 2018

qui a eu lieu 1 place Bardineau en l’Hôtel des Sociétés savantes à 18 h 30.

33 adhérents à jour de leur cotisation présents ou représentés sur 54 adhérents, le quorum étant atteint, l’Assemblée générale ordinaire peut avoir lieu.

1 -Rapport moral de la présidente Annie Crozes

Le Conseil d’Administration et moi-même vous remercions de votre présence pour assister à cette manifestation importante de la vie de notre association qui dresse le bilan de ses activités de l’année 2017.

Nous remercions la présidente Marie Hélène Maffre et les membres de l’Union Scientifique d’Aquitaine qui ont répondu à notre invitation par leur présence ou par courrier pour s’excuser de pouvoir être présents.

Cette fin d’année 2017 et début 2018 a donné lieu à un grand tri des archives de la société d’Anthropologie qui étaient stockées dans les deux pièces du 3ème étage et que la Mairie nous a demandé instamment de libérer des documents et du mobilier nous appartenant puisque nous avons fusionné en 2009 avec l’Anthropologie. La mairie veut récupérer ces salles pour y installer de nouvelles associations.

Chantal Gauthier, Brigitte Pacreau et moi-même sommes venues maintes fois remuer poussières, papiers, revues, livres et documents afin de trier ce stock considérable. Le tout résorbé tient sur une étagère métallique et est en attente de partir pour une petite partie aux Archives de la Métropole puisque Monsieur le Conservateur vient le 5 avril prendre ce qui l’intéresse. Tout ce qui reste va partir au pilon.

Nous remercions Jean-Paul Casse de la Généalogie d’avoir servi d’intermédiaire et mené à bien cette négociation.

Remerciements à Jean-Marie Lesbats de la Spéléologie pour la vente des vitrines dont le passage dans l’étroit escalier du dernier étage fut épique.

Remerciements à Jean-Luc Piat, Directeur scientifique régional qui a emmené un grand nombre de documents destinés aux étudiants leur évitant le pilon.

Remerciements à Georges Pasquier qui s’occupe de négocier la vente de la grande table et du meuble à casiers auprès d’un brocanteur.

Nous avons fait profiter des sociétés de quelques étagères, bureau ou chaises pour enfin débarrasser les pièces car vu l’étroitesse de l’escalier cela nous paraissait une entreprise hors de nos possibilités.

Le produit des ventes sera offert à l’Union Scientifique.

La suite du programme sur les systèmes religieux a continué à intéresser un grand nombre d’entre vous et a attiré grâce à Bernadette Rigal Cellard quelques étudiants du Master des religions qu’elle dirige; nous avons apprécié la présence dynamisante de ces jeunes.

Nous remercions les conférenciers qui se sont succédés : Jean-Pierre Ader Dominique Leglu et Bernadette Rigal Cellard puis Eric Grubezy, Jean-Paul Loubés en avril suivi du Pr Singaravelou puis de Laurence Gré Beauvais en juin. Reprise des conférences en octobre avec le Pr Agostino et Bernadette Rigal Cellard.

Cette fin de première partie de 2017 vit la sortie de deux jours dans le Gers organisée par Chantal, Monique et moi-même qui réunit 25 personnes dans une quête architecturale, religieuse, touristique et gastronomique très réussie.

Nos remerciements également à Françoise Cartau qui nous a accueillis au centre bouddhique de la rue La Mothe à Bordeaux pour une visite commentée.

La sortie de septembre 2017 : Fontaines guérisseuses des Landes, vieilles églises et autres traditions landaises eut un franc succès avec 35 participants sous la conduite de Jean-Louis Marie Anne guide passionnant et passionné que nous remercions de nous avoir fait découvrir ces richesses méconnues de notre pays landais.

Jean-Pierre Ader œuvre à la mise en image de nos conférences avec talent et inventivité, grand merci pour sa collaboration.

Remerciements à tous ceux qui travaillent au sein de la SEHA au bon déroulement du programme et des activités qui en découlent. Chacun d’entre eux participe grâce à son efficacité discrète à la grande vitalité de notre association dont nous profitons tous.

N’oublions pas le trésorier et la secrétaire qui sont en permanence à notre service à des postes clés indispensables à la bonne marche de la vie d’une association.

Cette année 2017 deux adhérents nous ont quittés, l’une en juillet , Geneviève Guttierrez, très ancienne adhérente que nous ne voyions plus ces dernières années car le grand âge et une mauvaise santé la tenait éloignée des activités de l’association.

En août, Camille Picand, dont le décès survenu brutalement après plusieurs alertes, nous surpris et peinés pour lequel nous renouvelons nos condoléances à Suzy Durruty, sa compagne et à son cousin Monsieur Touratier.

Souhaitons que le thème qui animera nos deux prochaines années soit aussi fédérateur et retienne tout votre intérêt. Chantal Gauthier vous en parlera tout à l’heure plus précisément.

Je donne la parole au trésorier Christian Mothey.

…………………………………………………………………………………….

2-  BILAN COMPTABLE EXERCICE 2017 

REPARTITION COMPTABLE PAR RUBRIQUESPériode du 31 décembre 2016 au 31 décembre 2017

Rubriques  DépensesRecettesRésultat
Cotisations Pour 54 cotisants +1260 €+ 1260 €
Conférences – Journées thématiques :   
Sortie les 17 et 18 juin

dans le Gers

– 947, 30 €+ 913, 50 €– 33, 80 €
Sortie du 23 septembre

dans les Landes

– 977, 50 €+ 900  €– 77, 50 €
Conférence de

Pierre GILBERT        12 / 2016

– 38, 00 € – 38, 00 €
Conférence de

Dominique LEGLU   02 / 2017

– 104, 00  € – 104, 00 €
Réserve vin

pour les conférenciers

-216, 00 € -216, 00 €
Sous total conférences et             

Journées thématiques

 

– 2282,80 €                 + 1813, 50 €           – 469, 30 €                     
Abonnement au MSA– 119, 60 € – 119, 60 €
Assurances– 284, 48 € – 284, 48 €
Frais administratifs divers– 667, 13  € – 667, 13 €
TOTAUX– 3354.01               + 3073, 50 €               – 280, 51 €  

 

SOLDE BANCAIRE 

Sur Banque Postale Bordeaux : 

Au 31 décembre 2017 : 3 517, 02 € 

Au 31 décembre 2016 : 3 881, 80 € ( rappel)

Au 31 décembre 2015 : 3 895, 09 €( rappel)

Au 31 décembre 2014 : 3155, 92 € (rappel)

Au 31 décembre 2013 : 3749, 68 € ( rappel) 

Sur Caisse d’Epargne  Bordeaux Victoire : 

Compte sur livret : 406, 19 €

COMMENTAIRES

Le bilan  comptable 2017 reste relativement  équilibré puisque que la balance recettes / dépenses s’établie à – 280, 51 €

Ceci malgré une augmentation du nombre des cotisants qui sont passés de 37 en 2016 à 54 en 2017.

Ceci s’explique par un léger déficit sur les 2 sorties effectuées durant l’année et par les quelques frais occasionnés par le remboursement des trajets de nos conférenciers que l’on remercie en leur offrant également une bonne bouteille de vin. Dans ce domaine, nous avons d’ailleurs anticipé sur les besoins à venir en faisant l’achat de 12 bouteilles.

Le bilan financier reste satisfaisant avec un solde bancaire de 3517, 02 € sur la Banque Postale et de 406, 19 € à la Caisse d’Epargne, ce qui nous positionne dans la moyenne de ce qui nous restait les années précédentes. 

Au total, avec le Compte sur livret de la Caisse d’épargne, notre avoir se monte au 31.12 .2017 à 3923,21 €

Le trésorier Christian Mothey

…………………………………………………………………………………………….

3- Rapport moral 2017

L’année 2017 a vu la continuation du thème sur les systèmes religieux initié en septembre 2016 par une sortie en Périgord.

2017 s’est continué par des conférences, une sortie dans le Gers en juin et une dans les Landes en septembre ainsi qu’une sieste musicale au mois de décembre.

Les conférences, que je ne vais pas énumérer – vous les connaissez – ont toutes été de très haute tenue et d’un intérêt certain de par la qualité des intervenants que nous tenons à remercier. Il n’est pas toujours évident de trouver des gens prêts à distraire une partie de leur temps pour une bouteille de vin et un pique – nique.

Bien sûr certaines conférences ont pu étonner un peu. Nous ne sommes pas maîtres du talent personnel de nos conférenciers ni de la spontanéité de certains auditeurs. Mais ici chacun est libre de penser et d’exprimer sa pensée comme il l’entend. La SEHA est un lieu de rencontre, de convivialité et de liberté.

Pour preuve l’intérêt suscité par nos activités puisque en 2017 nous avons enregistré 17 adhérents de plus.

Il nous reste trois conférences pour terminer le thème « systèmes religieux »:

5 avril: « les religions et la mesure du temps », Jean – Claude Clébant, physicien.

17 mai : « religions et medias », Suzanne Durruty.

6 juin :  » à quoi servent les religions « , Philippe Marxer, s.j. et Flavie Levêque, directrice de l’Institut Pey Berland. Attention: le 6 juin est un mercredi car le Père Marxer n’est jamais libre le jeudi.

Dernière sortie le w.e. des 16 et 17 juin à Paris. Vous avez tous reçu le programme et cela clôturera notre thème sur les religions. Bien sûr il y aurait eu encore beaucoup de choses à aborder mais nous n’avions pas la prétention d’épuiser le sujet.

Notre système de buffet après les conférences semble séduire de plus en plus. Nous remercions vivement ceux et celles qui se donnent la peine de l’approvisionner.

Nous remercions aussi chaleureusement Jean – Pierre Ader, qui ne peut jamais venir le jeudi, et qui réalise les superbes affiches de chaque conférence.

Enfin nous avons plaisir à remercier tous nos intervenants dont certains peuvent venir de loin.

Perspectives

A partir de septembre 2018 et jusqu’en juin 2020 nous aborderons un nouveau thème de réflexion: « l’homme et l’animal ».

Comme d’habitude nous commencerons par une sortie au mois de septembre pour voir comment, dans la relation homme/animal, les techniques de chasse ont pu contribuer à l’élaboration de l’organisation des sociétés humaines. Il faut bien commencer par le début des choses, lorsque tout s’est mis en place. Pour cela nous irons une fois de plus en Périgord dont les grottes ornées sont le témoin de la connivence homme/animal.

Nous visiterons la grotte de Font de Gaume qui se trouve à la sortie des Eyzies sur la route en direction de Sarlat. Peut – être aussi celle des Combarelles, juste à côté ou alors l’abri du Cap Blanc et sa superbe frise de chevaux sculptés presque grandeur nature. Le Cap Blanc est à une dizaine de km. sur la commune de Marquay.

A Fond de Gaume ce sont des peintures, aux Combarelles des gravures, au Cap Blanc des bas – reliefs. En plus nous ferons de l’histoire de l’art.

Au cours de ce w. e. nous aurons également un exposé sur la chasse devant les vitrines du musée préhistorique des Eyzies en compagnie du conservateur, Jean – Jacques Cleyet Merle, et d’un de ses collaborateurs.

Et bien sûr quelques spécialités périgourdines..

Ensuite nous continuerons par des conférences. Quelques sujets prévus mais encore susceptibles de changement. Il y a d’autres sujets à aborder et il faudra faire des choix. Par ex. pour 2018 – 2019:

Octobre:  » l’animalité humaine », Etienne Bimbenet, Pr. de philo Bx III.

Novembre: –  » l’animal et le droit «  par Olivier Dubois, Pr. de droit, Bx IV.

– » la petite sirène » en association avec la société Thot, civilisation sans frontière.

Décembre: peut – être une sieste musicale « les animaux en musique« , Le Carnaval des Animaux de Saint – Saëns, la Truite de Schubert, la poule de Rameau, la Messe des Moineaux de Mozart, etc…

Janvier:  » l’animal dans les religions « , Père Marxer + Rabbin Valensi = les animaux dans la Bible et le Nouveau Testament.

Février: « l’animal dans les religions », mythologie grecque, Egypte, Mésopotamie, Laurence Gré – Beauvais.

En février on pourra aussi aller à la Fête du Bœuf Gras à Bazas.

Ensuite on pourra passer à l’évocation de quelques animaux emblématiques comme les dinosaures, le taureau, l’ours, le loup, les insectes… à continuer sur la deuxième année.

Mars: « des dinosaures à Jurassic Park et autres dragons », Jean – François Tournepiche, paléontologue.

Avril:  » la saga du taureau » de l’auroch préhistorique à la corrida d’aujourd’hui avec un film vidéo.

Mai:  » la longue marche du zébu » de vache sacrée en Inde il devient porte – monnaie au Sénégal. Comment des peuples se sont organisés autour de lui alors qu’il est moins bien adapté aux conditions de vie africaines, notamment sensible à la trypanosomiase bovine alors que les petits bœufs autochtones, qui ont presque disparu aujourd’hui, ne le sont pas. Mais il est plus prestigieux. Eric de Garine, directeur de recherches au CNRS.

Juin: sortie, peut – être une course de vaches landaises.

Pour l’année suivante, peut – être la visite d’un zoo en septembre puis:

du culte de l’ours à la préhistoire au nounours d’aujourd’hui en passant par les combats d’ours dans les arènes à Rome et les montreurs d’ours des foires d’autrefois. Sans compter les produits de beauté à base de graisse d’ours.

Dominique Armand, ingénieur au CNRS, anthropologie, Bx I.

le loup entre Isengrin du Roman de Renard, les fables de La Fontaine, la Bête du Gévaudan, le Petit Chaperon Rouge et la réintroduction du loup aujourd’hui avec sa difficile cohabitation avec les bergers par…

Pourquoi les oiseaux disparaissent – ils? avec la collaboration de Louis Touratier, adhérent SEHA.

les insectes, des ravageurs aux protéines de l’avenir.

santé des animaux/santé des hommes: les maladies animales transmissibles à l’homme et inversement? Un vétérinaire?

pourquoi manger de la viande? Brigitte et Gilles Delluc ou un nutritionniste?

les animaux de compagnie et leurs avatars robotisés?

poissons sauvages/poissons d’élevage par? et peut – être la visite d’un élevage d’esturgeon et d’une fabrique de caviar à Neuvic sur l’Isle. On revient toujours au Périgord…

Vote Rapport moral adopté à l’unanimité.

Le cahier recueil des conférences de l’année sera imprimé selon le nombre de commandes mais nous pensons mettre en œuvre pour la deuxième année des Systèmes religieux un affichage sur le site.

Vote sur le bilan comptable

Approuvé à l’unanimité.

…………………………………………………………………………………………….

4- Questions diverses

Demande de candidature pour le Conseil d’Administration

Suite à la démission de deux membres : Aline Jude et Henri Lajubertie déclarée en début de séance nous lançons un appel à candidature.

Suzanne Durruty et Marie-Laure Bouard se portent candidates.

Vote Suzanne Durruty élue à l’unanimité

Marie-Laure Bouard élue à l’unanimité

Liste des 12 membres du nouveau Conseil d’Administration :

Blanchard Jacqueline

Bouard Marie-Laure

Crozes Annie

Durruty Suzanne

Gauthier Chantal

Leconte Monique

Pacreau Brigitte

Pacreau Joseph

Mothey Christian

Augé Claude

Ribeyre Francis

Dumas Fiona

Montant de la cotisation

A l’unanimité il est inchangé : 30 € pour une personne 40 € pour un couple vu la bonne santé des finances de l’association.

Compte sur livret à la Caisse d’Epargne de Bordeaux Victoire

Montant du compte 406,19 €. Le trésorier propose la fermeture de ce compte.

L’assemblée décide à l’unanimité de le clôturer. Ce montant sera versé sur le compte Banque postale de l’association.

Site Internet de la SEHA

Francis Jaud l’a recréé et il s’intitule : seha2018.com . Nous le remercions chaleureusement pour le travail accompli avec rapidité et efficacité. Un webmaster s’est proposé pour mettre à jour régulièrement le site : Frédérique Bouard mais il serait nécessaire que d’autres personnes appartenant au C.A se forment pour renforcer l’équipe.

Nous allons mettre également les programmes, les textes donnés par les conférenciers, des photos relatives aux sorties, les statuts de l’association et le compte rendu des Assemblées générales, le règlement intérieur, et toutes informations utiles.

Un compte Facebook serait peut-être utile nous allons étudier la question.

Voyage à Paris en juin 2018

En accord avec le Trésorier, la présidente informe que les frais de visites sur place seront pris en charge par l’ association.

La séance est levée à 20 h 00.

Le trésorier      La présidente        La secrétaire

Christian Mothey    Annie Crozes     Chantal Gauthier