« Les traces archéologiques du religieux dans les groupements humains au Proche – Orient » 31 mai 2017

« Les traces archéologiques du religieux dans les groupements humains au Proche – Orient » 31 mai 2017

Conférence mercredi 31 mai à 18h30, Hôtel des Sociétés Savantes, 1 place Bardineau: « Les traces archéologiques du religieux dans les groupements humains au Proche – Orient » par Laurence Gré – Beauvais, archéologue, conférencière.

Au néolithique, entre 12000 et 7500 avant Jésus-Christ, se manifeste l’apparition du religieux (sacré) dans les premiers sites où se sédentarise réellement l’humanité. Et c’est ce qui fait du Proche-Orient le berceau de nos civilisations occidentales. Il est important de rappeler en effet que nous sommes aussi des migrants…
En haute Mésopotamie, il y a 12OOO ans, le site de Göbekli Tepe révèle ces piliers gravés (bas-relief animaliers) colossaux en forme de T élevés. Autour des XIIe –XIeme s., Jéricho montre des artefacts en ossements figuratifs et surtout des crânes surmodelés ou « statuettés » du précéramique récent (PPNB :9000-7500) qui méritent toute notre attention. Dès le VIIème millénaire, en Anatolie, Catal Hoyuk affiche ses dizaines de villes superposées et ses décors si particuliers : déesses parturiantes, peintures, crânes de taureaux, outils d’obsidiennes. Enfin le site syrien de Jerf el Ahmar (12000 av.J.C.), fouillé lors de la construction du barrage Assad, permet de mieux situer les pratiques religieuses ou cultuelles dans des maisons rondes ou carrées entourées de murailles. Mais nous n’en sommes qu’au commencement de nos découvertes. Rappelons que l’écriture commence à Sumer autour de 3500 av J-C.

Bibliographie indicative.
BOTTERO Jean: Au commencement étaient les dieux. Ed. Taillandier, Paris, 2004.
CAUVIN Jacques: Naissance des divinités, Naissance de l’agriculture. Ed. du CNRS, coll. Empreintes, 1994.
DEMOULE Jean-Paul: Mais où sont passés les Indo-Européens? Ed. La Librairie du XXè.s. 2014.
GORDON CHILDE: Man makes himself (1936). L’invention de la Civilisation, Ed. Gonthier, Paris, 1963 pour la traduction française ou rééd. Kontre Kulture, 2013, sur la révolution néolithique.

HODDER Iann: Religion at work in a Neolithic Society: vital matters. Ed. New-York, Cambridge University Press, 2014.
SCHMIDT Klaus: Le premier temple Göbekli Tepe, 2015
Différents n° des revues Archeologia et Sciences et Avenir.

Comme d’habitude la soirée se clôturera par le buffet traditionnel approvisionné par les soins de chacun.

Rens: Annie Crozes, 06.79.30.43.08
Chantal Gauthier, 06.07.60.76.78
Covoiturage: Brigitte Pacreau, 06 78 68 80 70.